Que faire dans un jardin d’ornement en juin ?

Un jardin d’ornement pour le plaisir des sens.

En juin, on pense jardin d’ornement et on relève ses manches. On plante, on transplante, on entretient en bref on s’affaire pour se préparer un espace digne des magazines de jardinage. Un seul risque : que vos visiteurs s’y sentent tellement bien que vous ne puissiez plus les déloger !

Fleurir les balconnières et les jardinières

Même si vous n’avez pas un grand terrain, vous pouvez tout de même agrémenter votre habitation avec un jardin d’ornement grâce à des compositions que vous disposerez à vos fenêtres ou sur les rambardes de votre escalier ou de votre balcon.

Un jardin d'ornement pour le plaisir des sensOn peut opter pour des compositions classiques réalisées avec des fleurs annuelles (bacopas, bégonias,  géraniums, célosies, impatiens, pétunias, verveines…) ou joindre l’utile à l’agréable, en réalisant  des potées à base de légumes ! Avec des variétés à port retombant telles que les tomates miniatures « Tumbling Tom yellow » ou des concombres « Cucino » placées dans des pots en suspension, effet spectaculaire garanti ! Encore plus original : une jardinière de poivrons rouges « Redskin » ! Aussi agréables à l’œil qu’au palet…

Petite astuce : on trouve aujourd’hui des pots en plastique très design qui s’avèrent une alternative intéressante aux pots en terre cuite : en plus de leur côté esthétique, ils permettent de limiter la perte d’eau par évaporation car ils ne sont pas poreux. Résultats : des arrosages plus espacés !

Transplanter en pleine terre les annuelles pour créer des massifs

Un jardin d'ornementIl faut veiller à retirer la plante du godet en évitant que la motte ne se désagrège et que la racine de la plante soit découverte. Dans la zone de plantation choisie, vous ferez ensuite un trou suffisamment large en utilisant un plantoir, puis vous déposerez délicatement  la plante dans celui-ci en veillant à enterrer complètement la motte d’origine. De la terre légère sera utilisée pour combler le trou puis vous procéderez à l’arrosage.

Petite astuce : pour réussir les massifs, il faut transplanter les annuelles avec 15 à 20 cm d’espace entre deux plants sur les bordures, et 25 à 50 cm d’intervalle à l’intérieur du massif lui-même. Et surtout, pensez au paillis pour préserver l’humidité du sol et limiter la croissance des mauvaises herbes !

Rien ne sert de planter, sans entretien régulier…

Vos efforts pour rendre votre jardin d’ornement fleuri et agréable seront récompensés si vous consacrez aussi du temps à son entretien. En juin, cela consiste à éliminer les fleurs fanées des vivaces, des bulbes printaniers et des rosiers après leur floraison, à désherber les plates-bandes mais surtout à tondre la pelouse à 7,5 cm !  Ainsi, le gazon conservera mieux ses réserves d’eau et un arrosage par semaine suffira !

Pour des idées d’aménagement de votre jardin, contactez-nous!

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !
Email this to someoneShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook