fbpx

Apprenez-en plus sur le papillon amiral, le futur insecte emblème du Québec

La Société d’entomologie du Québec tiendra, du 20 au 26 juin 2020, le Blitz Amiral, soit une semaine de recensement du papillon amiral, le futur insecte emblème du Québec. La population québécoise dans son ensemble est invitée à partager ses observations de ce papillon sur le site d’iNaturalist. Vos observations contribueront à l’acquisition de données qui aideront les scientifiques à mieux connaître l’aire de répartition et les habitats occupés par cette espèce. Par la même occasion, le Blitz Amiral permettra à la population d’en connaître davantage sur leur futur insecte emblème!

Le Québec possède déjà trois emblèmes nationaux officiels : le bouleau jaune, le harfang des neiges et l’iris versicolore. Il y a quelques années, le papillon amiral a été choisi par un vote démocratique pour devenir l’insecte emblème du Québec. « Des démarches sont présentement en cours pour obtenir sa reconnaissance officielle par l’Assemblée nationale du Québec », affirme Raymond-Marie Duchesne, président-sortant de la Société d’entomologie du Québec.

Avec plus de 30 000 espèces présentes au Québec, les insectes constituent la plus riche et belle diversité animale de la province. Tantôt aimés (les papillons sont sûrement le meilleur exemple), tantôt détestés (pensons aux maringouins et aux mouches noires), les insectes jouent des rôles majeurs dans le maintien des écosystèmes, notamment dans la pollinisation. En bref, ils sont essentiels à notre présence sur Terre. Or, depuis quelques années, nous observons un déclin mondial des populations d’insectes. « Doter le Québec d’un emblème entomologique constituerait une reconnaissance de l’importance de la biodiversité en général », affirme Annie-Ève Gagnon, présidente de la Société d’entomologie du Québec.

Le papillon amiral se retrouve partout au Québec, près des sentiers en bordure des forêts de feuillus et des forêts mixtes. Les données sur sa distribution actuelle sont parcellaires et une meilleure connaissance de sa répartition permettrait de mieux protéger l’espèce et de mieux la faire connaître auprès de la population. Pour le reconnaître, l’amiral se distingue par ses bandes blanches sur ses deux paires d’ailes noires ainsi que ses points bleus et rouge le long de la bordure de ses ailes postérieures. Pour participer au Blitz Amiral, il suffit de prendre une photo du papillon, de noter l’emplacement et de la soumettre au projet sur la plateforme iNaturalist. Vous pouvez aussi tout simplement suivre le Blitz sur les réseaux sociaux à l’aide du mot-clic #BlitzAmiral.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la Société d’entomologie du Québec.

Le Blitz Amiral est une initiative de la Société d’entomologie du Québec, en collaboration avec l’Insectarium de Montréal, l’Association des entomologistes amateurs du Québec et la Société d’entomologie du Canada.

SOURCE Société d’entomologie du Québec

Laisser un commentaire