Cinq conseils pour protéger votre chalet des dommages causés par les intempéries

La saison des vacances au chalet approche. Protéger votre propriété contre les inondations, la grêle et autres phénomènes météorologiques violents est une priorité absolue. Voici quelques démarches pour y arriver.

  1. Prenez soin de la verdure. Être entouré par la nature est l’un des plus beaux avantages d’avoir un chalet. D’un autre côté, ne pas en prendre soin peut être périlleux. Taillez les branches mortes et coupez les arbres morts afin de diminuer les risques   qu’ils tombent sur votre chalet durant une tempête. Des branches ou des feuilles sèches, ainsi que des débris peuvent également causer un incendie.
  2. Vérifiez la météo. Si une tempête sévère est prévue, fixez tous les objets qui peuvent être portés par le vent ou détachés, à l’extérieur comme à l’intérieur. Des objets volants, comme des fauteuils Muskoka, des bacs de recyclage et de l’équipement de pêche peuvent causer des blessures ou des dommages.
  3. Inspectez votre propriété. Assurez-vous que votre terrain est bien nivelé afin que l’eau ne s’accumule pas près des murs de votre chalet. Examinez les terrasses et les entrées pour vous assurer qu’elles ne causent pas l’écoulement de l’eau vers votre habitation.
  4. Élevez vos électroménagers. Haussez le niveau de vos électroménagers, de votre système de chauffage, de votre réservoir d’eau chaude et de vos panneaux électriques en les plaçant sur des morceaux de bois ou des blocs en béton au-dessus du niveau d’une éventuelle crue. Si un objet ne peut pas être soulevé, ancrez-le et protégez-le avec un mur de protection.
  5. Préparez-vous pour la pluie. Assurez-vous que le toit et l’avant-toit sont en bon état et que l’eau se vide lors de pluie sévère et utilisez un tonneau pour récupérer l’eau. Vous pouvez aussi appliquer un produit d’étanchéité autour de vos fenêtres et au bas des portes du rez-de-chaussée.

Allez à canada.ca/semaine-securite-civile pour obtenir plus de renseignements.

Source: L’Edition Nouvelles

Laisser un commentaire