Mois de l’arbre et des forêts – Des célébrations aux quatre coins du Québec!

Mois de l’arbre et des forêts – Des célébrations aux quatre coins du Québec!

Le Mois de l’arbre et des forêts 2021 est officiellement lancé. Jusqu’au 31 mai 2021, la population est conviée aux nombreuses activités organisées aux quatre coins du Québec, et ce, dans le plus grand respect des mesures sanitaires actuellement en place dans les différentes régions.

La forêt québécoise représente l’une des plus précieuses ressources renouvelables du Québec et elle mérite amplement d’être célébrée. Des dizaines de milliers de personnes y travaillent et en vivent, et plusieurs la côtoient pour s’y ressourcer en y pratiquant des loisirs variés. C’est pourquoi les Québécoises et les Québécois ont un fort attachement à leur milieu forestier. Et que dire du rôle des forêts dans la lutte contre les changements climatiques, alors que, grâce au renouvellement des arbres dans les forêts et à leur transformation en matériaux durables, des gaz à effet de serre sont retirés de l’atmosphère et stockés dans ces matériaux écologiques pour longtemps, créant un gain pour l’environnement.

Mis de l’avant depuis maintenant 139 ans au Québec, le Mois de l’arbre et des forêts est également l’occasion pour les parents inscrits au programme « Mon arbre à moi » de se procurer un plant d’arbres. Ce programme permet à tout enfant, qui naît ou qui est adopté au Québec dans l’année en cours, de recevoir un petit plant d’arbres qui grandira avec lui. En raison de la pandémie ayant forcé l’annulation de la remise 2020, les parents inscrits l’an dernier et cette année seront contactés et pourront connaître les modalités d’obtention du plant pour leur enfant.

Le succès d’un tel événement est rendu possible grâce à la collaboration dévouée des associations forestières régionales ainsi qu’aux nombreux partenaires municipaux, scolaires et communautaires qui s’impliquent dans tout le Québec. Pour connaître tous les détails et consulter la liste des activités offertes dans les différentes régions, visitez le site du ministère.

Citation :

« C’est avec une immense fierté que j’invite toute la population à célébrer les arbres et les forêts. Après une année marquée par le confinement, le moment est venu de saluer cette ressource si importante pour notre société. Comme Québécoises et Québécois, nous pouvons nous enorgueillir d’avoir mis en place un aménagement forestier parmi les meilleurs au monde. En ce mois de mai, participez en grand nombre aux différentes activités offertes dans chacune des régions! »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

SOURCE: Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Annuelle, vivace, bulbe, légume et arbuste de l’année 2021

Annuelle, vivace, bulbe, légume et arbuste de l’année 2021

Comme chaque année, le National Garden Bureau sélectionne une culture annuelle, une plante vivace, une culture à bulbes, un légume et un arbuste comme « Les plantes l’année » qui ont été choisies parce qu’elles sont populaires, faciles à cultiver, largement adaptables, génétiquement diverses et polyvalentes.

Voici les 5 plantes de l’année 2021

Année du haricot de jardin
Il existe de nombreuses espèces de haricots en culture dans le monde, mais c’est le haricot commun, Phaseolus vulgaris, qui prend le statut de célébrité en tant que légume du National Garden Bureau pour 2021.
Le haricot commun est tout sauf commun! Les haricots verts ou haricots «snap», comme on les appelle également, viennent dans une variété de saveurs, de formes de gousses, de tailles et de palette colorée comprenant des nuances de vert, violet, jaune et bicolore moucheté.

Année du tournesol
Le tournesol est l’un des genres de fleurs les plus populaires à cultiver dans votre jardin. Les jardiniers débutants et expérimentés sont attirés par ces fleurs audacieuses et faciles à cultiver.
Les tournesols peuvent être annuels (Helianthus annuus) ou vivaces (Helianthus maximiliani), mais la plupart des tournesols modernes sont des annuelles.

Année de la jacinthe
Les jacinthes sont des bulbes à floraison printanière qui sont appréciés des jardiniers pour leur parfum celestial.
Les jacinthes de jardin d’aujourd’hui sont très différentes des espèces sauvages. Après des siècles de reproduction, ils ont des épis de fleurs plus hauts et des fleurons beaucoup plus gros, principalement doubles et étroitement serrés le long de la tige. Chaque bulbe de jacinthe produit une seule tige florale de 8 à 12 pouces de hauteur et 4 à 6 feuilles à lanières. Les fleurs s’ouvrent au milieu du printemps, en même temps que les jonquilles et les tulipes précoces.

Année de la Monarda
Monarda est un genre qui a une longue histoire d’utilisation comme plante médicinale. Comme l’indique le nom commun Bee Balm, il a également été utilisé pour apaiser les piqûres d’abeilles.
Monarda fait partie de la famille de la menthe et se compose de plusieurs espèces, dont la plupart sont des plantes vivaces et toutes sont originaires de certaines régions d’Amérique du Nord. La floraison estivale de toutes ces espèces est assez attrayante pour les humains et les pollinisateurs.

Année de l’hibiscus rustique
L’hibiscus rustique ajoute une touche tropicale à votre jardin de vivaces.
L’hibiscus est à la fois le nom commun et botanique de quelques classes populaires de la plante. Habituellement, on pense à l’hibiscus tropical (Hibiscus rosa-sinensis) lorsqu’on entend ce mot, tandis que les horticulteurs peuvent noter que l’arbuste Rose de Sharon (Hibiscus syriacus) appartient également à cette catégorie. Cependant, aucune de ces plantes ne fait partie de ce qui est communément appelé «Hardy Hibiscus».

 Découvrez plus de plantes sur notre page : https://fleurs-o-pave.com/plantes

Source : National Garden Bureau (NGB)

Les Exceptionnelles® 2021 pour votre jardin potager

Les Exceptionnelles® 2021 pour votre jardin potager

Le programme Les Exceptionnelles® nous offre une magnifique sélection de plantes potagères performantes pour bien amorcer la saison de jardinage.

Une des particularités du programme Les Exceptionnelles® est de reproduire le plus fidèlement possible les conditions de vie des plantes chez le consommateur d’aujourd’hui, qui a peu de temps à consacrer à l’entretien des végétaux. Ainsi, toutes les plantes aux jardins de démonstration et d’évaluation ne reçoivent aucun soin particulier sauf en cas de nécessité absolue (notamment l’irrigation).

De plus, les plantes soumises aux jardins de démonstration et d’évaluation ne sont jamais exposées aux pesticides dans l’objectif d’identifier les variétés offrant la meilleure résistance naturelle aux maladies et ravageurs les plus courants.

Voici les gagnantes de la catégorie plantes potagères

Aubergine ‘Turkish Orange’
Voilà une aubergine très originale : sa forme ronde charmante de 5 à 7 cm de diamètre, de couleur orange avec des rayures, est succulente et très décorative.

Courge musquée ‘Autumn Frost’
Cette nouveauté 2021 produit un fruit qui est similaire au goût à la courge « butternut », soit une courge musquée. La sélection ‘Autumn Frost’ représente une qualité supérieure

Cucamelon
Connue également sous les noms de concombre à confire, de melon de la souris, de pastèque miniature et de concombre du Mexique.

Tomate ‘Orangeto’ F1
Cette nouvelle tomate cerise de couleur orange présente un port semi-déterminé. Le fruit, qui pèse entre 20 à 25 g, est très sucré et savoureux.

Source : Les Exceptionnelles®

Les Exceptionnelles® 2021 pour rehausser votre aménagement paysager

Les Exceptionnelles® 2021 pour rehausser votre aménagement paysager

Des plantes annuelles pour embellir votre jardin.

La cuvée 2021 des Exceptionnelles® offre une très belle diversité. Ces plantes ont été choisies pour leur beauté, leur performance, leur facilité de culture au jardin, et leur résistance aux insectes et aux maladies. Elles satisferont aussi bien les horticulteurs amateurs que les professionnels.

Les Exceptionnelles® est un programme de sélection qui fait appel au public et à un comité d’experts pour cibler les annuelles les plus performantes, résistantes et faciles de culture à proposer aux amateurs à chaque année. Seules les plantes naturellement performantes passent l’épreuve de sélection, c’est pourquoi elles sont exceptionnelles!

Les gagnantes 2021

Alstroemeria Little Miss Zoe®
Il s’agit d’un nouveau cultivar d’alstroemère; une sélection naine aux panachures variables de vert foncé, de vert tendre avec une dominance de lime. Le plant de cette vivace estivale aimant la fraîcheur forme un petit dôme compact et sa texture panachée évoque celle d’un hosta miniature.

Begonia semperflorens Double Up™ Red (‘LEGDBLRED’)
Ce bégonia présente une floraison unique et continue durant toute la belle saison de petites roses rouges réunies en bouquets terminaux. La floraison est sans entretien, les fleurs fanées s’éliminant naturellement.

Calibrachoa Chameleon®Double Desert Rose
Le Chameleon® Double Desert Rose est un vrai magicien des couleurs, offrant des fleurs doubles, de taille moyenne, dans une palette de différentes tonalités de jaune, de rose et d’orange.

Celosia argentea Sol™ – Lizzard Leaf (‘PAS1375173’)
Les célosies sont connues pour leurs épis plumeux en forme de flamme; pas celle-ci ! Elle présente plutôt une apparence et une texture différente pour ce type de plante.

Plectranthus scutellarioides – Dragon Heart (‘UF15-11-03‘)
Cette plante est celle qui a reçu le plus d’éloges du public. Elle présente un motif qui ressemble à ‘Coleosaurus’. Sa palette de couleurs est plutôt sage, mais la coloration est fort lumineuse

Eupatorium capillifolium – ‘Elegant Feather’
Les espaces institutionnels et municipaux, les golfs, les jardins publics et nos jardins privés requiert souvent une présence majestueuse qui les structure et leur donne du caractère.

Ficinia truncata ‘Ice Crystal’
Le nom de l’espèce évoque le fait que les feuilles sont tronquées, comme si on avait taillé abruptement l’extrémité des feuilles.

Lantana camara Luscious® Royale Red Zone™
Ce lantanier produit des petites boules de fleurs rouge, la couleur dominante, et parfois des ombelles bicolores rouge avec du jaune doré.

Source: Les Exceptionnelles®

Plante vivace: La campanule

Plante vivace: La campanule

À chaque mois sa plante, avril : la campanule 
De fragiles clochettes à de grosses cloches violettes, la campanule (Campanula) reste elle-même sous toutes ses formes, de façon désarmante.

Libre et joyeuse 
À vous de décider si la campanule est une plante d’intérieur ou de jardin. À l’intérieur, à l’extérieur, peu importe, à condition de veiller aux gelées nocturnes que la campanule ne supporterait pas. C’est une fleur qui brille partout par son impertinence en blanc, rose, lilas, violet et bleu. Des fleurs qui sont d’ailleurs capricieuses et peuvent se dresser, retomber avec élégance ou se mettre en groupe pour nous impressionner et nous étonner. À l’intérieur, elles donnent une sensation instantanée de printemps et, si vous le souhaitez, la campanule peut également s’installer dans le jardin. Pas parce qu’il le faut, mais parce qu’elle le peut.

5 raisons d’opter pour la campanule 

  • C’est une plante facile qui ne demande que peu de soins.
  • Il en existe plus de 500 variétés, vous n’avez donc que l’embarras du choix.
  • Moins de 5 cm jusqu’à plus de 2 m, mais toujours magnifique.
  • La campanule est une plante qui fleurit avec enthousiasme.
  • C’est une plante d’intérieur spéciale et très moderne grâce à laquelle vous pourrez vous démarquer.

Campanule 2.0
Parfois fatigué de cette idée d’un monde fabriqué où tout doit être parfait ? Heureusement, l’authentique prend actuellement le dessus : on est comme on est. Voici la campanule, une beauté aux multiples visages. Il en existe des élégantes aux délicates clochettes, des modernes qui crient leur joie, et des tignasses inextricables. À fleurs simples, doubles ou triples, à grandes cloches où peut se cacher un elfe tout entier, le choix est vaste et la plante toujours belle, à sa propre façon. De sorte qu’il y aura toujours une variété qui vous conviendra.

À savoir sur la campanule

  • Campanula est le mot latin pour « clochette ».
  • La plante pousse surtout dans les régions montagneuses du bassin méditerranéen et dans la région du Caucase.
  • La campanule représente la force d’attraction, le passage à l’âge adulte et le choix de sa propre voie dans la vie.

Raiponce fleurie

  • La campanule constitue souvent, dans le nord de l’Italie, un tapis naturel recouvrant les formations rocheuses. Il rappelle un peu la longue chevelure que Raiponce, dans le conte des frères Grimm, faisait pendre du haut de la tour dans le château de sa sorcière de mère.
  • La campanule sauvage porte le nom de « campanule fausse raiponce ».

Elle fleurit en permanence ! 

  • La campanule peut être placée tant dans un endroit éclairé que semi-ombragé.
  • La motte peut être légèrement humide, mais il faut que l’eau du pot soit bien drainée.
  • Ajoutez un peu de nourriture pour plantes une fois toutes les deux semaines pour une floraison plus abondante.
  • Durant les mois plus chauds, la campanule peut sortir sur la terrasse ou le balcon.
  • Il vous suffit de retirer les fleurs fanées.

Décoration 
La campanule s’inscrit très bien dans un habitat où l’on s’affirme par l’authenticité et les convictions. Les matériaux urbains comme des cache-pots en fer blanc, des objets des années 1970 trouvés dans une brocante, du verre teinté, des tabourets faits maison, du caoutchouc recyclé ou du plastique fantaisie décoré de graffitis rendent la campanule complètement ‘street’. Les couleurs de ce style sont prononcées : rouge, orange, jaune et bleu, un décor qui permet à la campanule de se montrer telle qu’elle est, sans détour.

Source : Maplantemonbonheur.fr

Plantes herbacées: Les Tulipes

Plantes herbacées: Les Tulipes

Nous célébrons le mois qui marque le début du printemps avec la tulipe. La fleur du genre Tulipa respire la fraîcheur, la robustesse et la couleur ce qui fait penser au printemps même avant l’heure. C’est pour cela que le producteur propose ces fleurs ce plus tôt possible en stimulant leur floraison.

Origine 
Moulins, fromage et tulipes : la trinité néerlandaise. Entièrement Néerlandaise ? Pas tout à fait. La tulipe est en fait originaire de Turquie. Les sultans ottomans portaient une tulipe sur leur turban. C’est en 1562 que la première cargaison de tulipes toucha le port d’Anvers, maquant le début de la culture du bulbe aux Pays-Bas. Très vite de nouvelles formes et couleurs virent le jour et remplirent les champs néerlandais.

Assortiment
Actuellement, les bulbes de tulipes sont cultivés sur 10.000 hectares aux Pays-Bas, en plus de 3.000 cultivars. Le commerce des fleurs coupées propose quelque 600 cultivars. La sélection a permis de créer quinze groupes de tulipes, chacun avec sa forme distinctive de feuilles et de fleurs, sa période de floraison naturelle et/ou sa hauteur. Les tulipes existent dans pratiquement toutes les couleurs, et peuvent avoir des franges, des rayures vertes et des fleurs doubles qui ressemblent à des pivoines…

Conseils de soins pour les professionnels 

  • Les tulipes continuent de pousser de 5 à 15 cm dans le seau. Les conserver peu de temps mais surtout au frais limite cette croissance. Les mettre sur un peu d’eau seulement.
  • Rouler les tulipes bien serrées dans du papier pour éviter que les tiges se tordent en poussant.
  • Lors de la manipulation, veiller à la propreté et au sec : Le Botrytis se développe facilement sur cette fleur fraîche riche en feuilles.
  • Vous utilisez la tulipe dans un bouquet mélangé ou une composition ? Tenez compte de sa croissance future.
  • Ajouter de la nourriture pour fleurs à bulbes dans un bouquet mélangé de tulipes et de narcisses. Les narcisses produisent une glaire après la coupe qui a un effet négatif sur la tulipe.

Idées de présentation
La haute saison pour les tulipes en fleur coupée est de janvier à mi-avril. C’est en mars que vous aurez le plus de variétés et de couleurs. Un gros bouquet bariolé est facile et tout à fait irrésistible. Plus enclin au classique ? La tulipe perroquet est très décorative dans des bouquets inspirés par les natures mortes de style XVIIe siècle, par exemple en combinaison avec des renoncules, œillets, hortensias et Eucalyptus.

Conseil de soins à donner au grand public 

  • Lors du choix du vase, tenir compte du fait que la tulipe poussera encore de quelques centimètres.
  • Le vase doit être propre et rempli d’eau de conduite froide, avec de la nourriture pour fleurs coupées.
  • Veiller à ce qu’il n’y ait pas de feuille dans l’eau, retirer au besoin les feuilles les plus basses.
  • Recouper 2 à 3 cm des tiges.
  • Mettre le vase à l’abri des courants d’air et au frais. Ne pas placer le bouquet à proximité d’une coupe de fruits car cela accélère le vieillissement des fleurs.
  • Les tulipes ont toujours soif. Vérifier régulièrement le niveau d’eau dans le vase et refaire au besoin le niveau avec de l’eau froide du robinet.
  • Si les tulipes baissent la tête, recouper encore la tige, roulez-les dans un papier bien serré et laissez-les se remettre durant une heure les pieds dans l’eau. Elles seront ensuite de nouveau droites comme des cierges !
Des conseils pour ouvrir le chalet en prévision de l’été

Des conseils pour ouvrir le chalet en prévision de l’été

Nous savons tous que l’ouverture du chalet au printemps s’accompagne d’innombrables corvées. Mais peu importe la longueur de la liste de tâches à effectuer et le nombre de personnes qui participent à l’exercice, il y a toujours quelque chose qui risque d’être oublié.

Voici quelques rappels importants :

  • Évaluez l’extérieur de la bâtisse dès votre arrivée. Faites une visite rapide du chalet pour vérifier s’il y a eu des dommages pendant l’hiver ou si des animaux y auraient fait leur nid.
  • Aérez les bâtiments et suspendez les draps pour éviter les problèmes de moisissures.
  • Activez la source d’alimentation, puis ouvrez l’eau pour assurer le bon fonctionnement des systèmes.
  • Changez les piles des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone.
  • Remémorez-vous les principes de sécurité nautique.

Le dernier élément est crucial, et il comporte quelques mesures à prendre :

  • Votre quai ou votre hangar à bateau est-il flottant? Examinez l’état de ces installations et effectuez les ajustements ou réparations nécessaires.
  • Vérifiez votre embarcation et assurez-vous qu’elle est en état de naviguer.
  • Inspectez votre matériel de sécurité, dont vos vêtements de flottaison individuels et vos gilets de sauvetage.
  • Trouvez votre permis pour embarcations ou votre preuve de compétence pour les emporter avec vous quand vous partirez en bateau.

Une fois que tout est fait, c’est le moment d’en profiter! Rappelez-vous simplement que, pour votre sécurité et celle des autres, vous devez respecter les règles lorsque vous allez sur l’eau.

Si votre propriété donne sur l’océan, sur les Grands Lacs ou sur le fleuve Saint-Laurent, la Garde côtière canadienne peut vous donner de l’information sur la navigation et la sécurité maritime. C’est également la Garde côtière que vous devez appeler si vous trouvez une épave ou apercevez un mammifère marin en danger.

Pour plus d’information sur les interventions de la Garde côtière, allez sur ccg-gcc.gc.ca/sctm.

Source: L’édition Nouvelles

Une plateforme web dédiée à la lutte contre les espèces végétales exotiques envahissantes

Une plateforme web dédiée à la lutte contre les espèces végétales exotiques envahissantes

Nature-Action Québec (NAQ) est heureux de dévoiler une toute nouvelle section de son site web destinée à informer les villes et municipalités, ainsi que les citoyens, sur les espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE) présentes au Québec. Pour découvrir le tout, rendez-vous au nature-action.qc.ca/EVEE.

Des outils pour agir contre les envahisseurs

Les gestionnaires municipaux, de même que le grand public, trouveront sur cette plateforme accessible à tous de l’information pertinente à propos des EVEE afin de :

On trouve aussi dans une section de la plateforme une série de 10 webinaires diffusés en 2020-2021 afin d’informer les villes et municipalités de la Montérégie sur la gestion des espèces végétales exotiques envahissantes sur leur territoire.

Ces formations ont notamment abordé les bonnes pratiques pour éviter la dispersion des EVEE lors de travaux publics, le rôle des municipalités dans la lutte contre les EVEE, les règlementations en vigueur, deux études de cas réalisés par NAQ en Montérégie de même que les principales méthodes de lutte contre les EVEE. Il est donc possible de voir ou revoir ces formations sous forme vidéo à même le site web.

Les EVEE : une menace pour nos écosystèmes

Depuis plusieurs années, les espèces végétales exotiques envahissantes (EVEE) gagnent du terrain au Québec. Leur gestion représente un défi de taille en Montérégie, de même qu’ailleurs dans la province.

La prolifération des EVEE soulève de nombreuses problématiques économiques et environnementales importantes qui peuvent avoir des impacts négatifs sur la biodiversité, l’agriculture et la santé humaine. Ces plantes exotiques, introduites volontairement ou par mégarde, s’adaptent et colonisent de vastes milieux naturels et/ou espaces verts, pouvant ainsi dégrader l’habitat de nombreuses espèces indigènes du Québec.

Ce projet a été rendu possible grâce au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et au Programme pour la lutte contre les plantes exotiques envahissantes, un programme de la Fondation de la faune du Québec avec le soutien financier du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Source: Nature-Action Québec

Plante: Orchidée Dendrobium

Plante: Orchidée Dendrobium

Le calme et la sérénité rassemblés dans une orchidée spéciale à l’abondante floraison, tel est le Dendrobium. 

Une retraite riche en fleurs
Blanc serein. Citron vert et violet. Rose pâle, à rayures, lilas – le Dendrobium fleurit de mille et une façons et ‒ surprise ! – ne ressemble pas du tout à une orchidée. Ses tiges rappellent le roseau, pourvu d’une multitude de feuilles vertes qui poussent de travers, entremêlées de très nombreuses fleurs. Cela en fait une belle plante d’intérieur bien fournie qui transforme votre pièce en un agréable cocon. Il existe deux sortes de Dendrobium : une compacte avec plusieurs tiges couvertes de petites fleurs, et une autre avec deux ou trois tiges par pot et des fleurs plus grandes. Les deux fleurissent en moyenne de douze à seize semaines.

Votre propre zone protégée 
Un peu fatigué de devoir sans cesse donner l’image de la perfection ? Vous n’êtes pas le seul, de plus en plus de gens souhaitent se déconnecter du matraquage d’informations et du ronflement d’une société où seules les performances comptent. Rétablir l’équilibre commence chez soi. Débranchez le wifi, connectez-vous sur le silence. Entouré des couleurs calmes et de la douceur des fleurs du Dendrobium, créez un environnement sans stress pour retrouver le calme et recharger vos batteries pour tout ce qui vous attend dehors.

Magnifique parfum d’ambiance 

  • Le nom vient du grec « dendron », qui signifie « arbre », et « bios », qui désigne la vie, du fait qu’en milieu naturel, cette plante pousse souvent dans les arbres.
  • Beaucoup de variétés de Dendrobium sont très connues pour purifier l’air en le débarrassant du toluène (la principale composante du décapant du même nom) et du xylène (un diluant pour les résines et graisses). C’est la raison pour laquelle ces fleurs sont considérées comme étant des désodorisants naturels.
  • Les fleurs du Dendrobium dégagent un délicieux parfum, 100 % naturel.

Du froid à la canicule 
En milieu naturel, le Dendrobium pousse aussi bien dans le froid des montagnes de l’Himalaya que dans la jungle de Nouvelle-Guinée ou le désert australien, la plupart du temps en tant que plante épiphyte, c’est-à-dire dans les arbres. Elles poussent donc sur d’autres plantes et arbres, mais sans leur soutirer de nourriture. C’est une plante robuste capable de résister dans la nature à des journées chaudes et des nuits froides. Il en existe environ 1 200 variétés différentes.

Pour profiter plus longtemps de votre Dendrobium 

  • Le Dendrobium aime la lumière, mais ne doit pas être placé en plein soleil.
  • Plongez le pot avec la motte dans de l’eau tiède deux fois par mois, avec un peu de nourriture pour orchidées. Laissez tremper 30 min, égouttez-le bien, cela suffit.
  • L’orchidée reste belle à condition de la « négliger avec amour ». Retirez les fleurs fanées, et pour le reste, laissez la plante tranquille.

CITATION
« Tu dis que tu m’aimes, mais tu ne parles pas ma langue. Tu ne sais même pas que je suis une fille orchidée. »
Erin Morgenstern

Rêves avec un Dendrobium 
Le Dendrobium s’inscrit dans un style de décoration intérieure où tout est agencé pour absorber et atténuer les stimuli venus de l’extérieur. Pensez à des couleurs comme du nude, du rose poudré, du gris-vert avec un peu de vert foncé en contraste, et des surfaces mates pour un effet apaisant. Les orchidées peuvent être placées dans des coupes en céramique, des pots en verre mat ou un pot taillé dans du sel rose. Plumes, tulle, photos et peintures sur le thème de la brume aident à renforcer le sentiment que tout ce qui vient de l’extérieur est tamisé. Et que c’est vous qui décidez du moment où soulever le voile.

Source : Maplantemonbonheur.fr

Protéger les forêts, c’est protéger l’humanité, la planète et la prospérité

Protéger les forêts, c’est protéger l’humanité, la planète et la prospérité

« Ce faisant, nous contribuerons à atteindre les objectifs de développement durable (SDG) pour les populations, la planète et la prospérité », a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, dans un message commémorant la Journée mondiale de la vie sauvage.

Soulignant les bienfaits des forêts, qui abritent environ 80% de toutes les espèces sauvages terrestres, M. Guterres a expliqué qu’« elles contribuent à la régulation du climat et soutiennent les moyens de subsistance de centaines de millions de personnes ».

Fournir des moyens de subsistance et une identité culturelle

En outre, les ressources forestières permettent, d’une manière ou d’une autre, de venir en aide à environ 90% des personnes les plus pauvres du monde, ce qui est tout particulièrement important pour les communautés indigènes qui vivent dans ces forêts ou à proximité.

« Elles fournissent des moyens de subsistance et une identité culturelle », a dit le Secrétaire général.

« Cependant, l’exploitation non durable des forêts nuit à ces communautés et contribue à la perte de biodiversité et au dérèglement du climat », a-t-il ajouté.

Chaque année, l’agriculture non durable, le trafic de bois, le crime organisé et le commerce illégal d’espèces animales sauvages, coûtent au monde environ 4,7 millions d’hectares de forêts – une superficie plus grande que le Danemark.

« Ce dernier augmente également le risque de maladies zoonotiques, telles que le virus Ebola et la Covid-19 », a déclaré M. Guterres.

En cette Journée mondiale de la vie sauvage, le chef de l’ONU a invité les gouvernements, les entreprises et les populations du monde entier à intensifier leurs efforts pour conserver les forêts et les espèces forestières, et à soutenir et écouter les voix des communautés forestières.

Forêts et moyens d’existence : préserver la planète et ses habitants

Cette année, le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage, « Forêts et moyens d’existence : préserver la planète et ses habitants », souligne le rôle central des forêts, des espèces forestières et des services que procurent les écosystèmes dans le maintien des moyens de subsistance de centaines de millions de personnes dans le monde, notamment les communautés autochtones et locales.

La journée met ainsi en évidence la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable des Nations Unies, parmi lesquels la lutte contre la pauvreté, celle contre les changements climatiques, la conservation des océans et la préservation de la vie terrestre.

Cette journée mondiale cherche à promouvoir des pratiques de gestion des forêts et de la faune forestière qui tiennent compte à la fois du bien-être humain et de la conservation à long terme. Elle permet aussi de valoriser des pratiques traditionnelles qui contribuent à établir une relation plus durable avec ces systèmes naturels vitaux.

Les événements commémoratifs comprennent un festival du film et un concours mondial d’art pour la jeunesse, où de jeunes artistes mettent en lumière les multiples crises environnementales mondiales auxquelles sont confrontés les écosystèmes forestiers, la faune et les hommes qui y vivent, du changement climatique à la perte de biodiversité.

La Journée mondiale de la faune et de la flore sauvages

La Journée mondiale de la faune et de la flore sauvages, célébrée chaque année le 3 mars, a été instituée en 2013 par l’Assemblée générale des Nations Unies, afin de célébrer et de sensibiliser à l’importance de la flore et de la faune mondiales.

Cette date marque également le jour où la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) a été adoptée en 1973. Aujourd’hui la CITES confère une protection à des degrés divers à plus de 37.000 espèces sauvages – qu’elles apparaissent dans le commerce sous forme de plantes ou d’animaux vivants, de manteaux de fourrure ou d’herbes séchées.

Source: Centre d’actualités de l’ONU